Vers un mode de preuve libre en licenciement pour faute ?

Le salarié est licencié pour faute grave dans son travail, savoir des comportements graves constatés par l’employeur par la vidéosurveillance. Le salarié a contesté son licenciement. Le débat porte sur la recevabilité de la preuve alors que l’employeur s’est rendu compte de ses fautes après avoir consulté le système de vidéo-surveillance du magasin pour lequel

Lire la suite

Publié le